7 raisons de se rendre en Tunisie

Des vacances en Tunisie, c’est partir à la découverte d’un pays aux mille visages. Des paysages désertiques, des côtes turquoise et des vestiges archéologiques.

 

Visitez les sites archéologiques

Pays historique, la Tunisie possède des sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO qui attirent les amateurs d’archéologie. L’ancienne cité phénicienne de Carthage en est un illustre exemple : des vestiges puniques, romains et byzantins y coexistent, dont le tophet (nécropole) de Tanit et Baal Hammon, le plus ancien lieu de culte punique de Carthage, et les thermes monumentaux d’Antoninus, l’édifice le plus spectaculaire du site.

 

Séjourner dans les îles

Visite de kerkannah Tunisie

Territoires au charme serein, les îles de Tunisie vous enchanteront, par exemple les îles Kerkennah au large de Sfax. L’archipel de Kerkennah est constitué de deux îles principales : Gharbi (Mellita) et Chergui (Grande Kerkennah), reliées entre elles par une voie maritime romaine (El-Kantara). A Kerkennah succèdent des lagunes et des plaines verdoyantes ornées de palmiers luxuriants. C’est un havre de paix dans un environnement isolé, chaleureux et paisible, idéal pour la détente.

 

Marcher le long de la côte méditerranéenne

Si vous aimez les plages de sable fin, vous adorerez la côte tunisienne : Côte de Corail, Cap Bon, Golfe de Tunis, Golfe de Hammamet et Gabès, une véritable invitation au voyage. Sur la Côte de Corail, le Cap Serrat offre un paysage flanqué de dunes, surplombant une mer d’un bleu profond et entouré d’une forêt de pins. Plus au sud de la Côte de Corail, la plage de Tabarka est un lieu de vacances privilégié pour les amateurs de plongée sous-marine, grâce à ses fonds marins riches en corail.

 

Découvrir le désert

Le sud de la Tunisie est riche en paysages désertiques atypiques. Du vaste désert de Chott El-Jerid, qui passe, selon la saison, d’un grand lac salé cristallisé au printemps, à une mer intérieure avec un paysage lunaire en hiver. Plus au sud, aux portes du Sahara, les dunes de l’est du Grand Erg s’élèvent à l’ouest, tandis qu’à l’est, des chaînes de montagnes déchiquetées se détachent dans le désert de pierre ocre du plateau rocheux du Dahar.

 

Pénétrer le mystère des lieux saints

La Tunisie comprend des lieux sacrés célèbres. Par exemple Kairouan, un lieu de pèlerinage pour les musulmans. Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, sa grande mosquée, avec ses imposants contreforts, appartient aux premiers lieux de prière musulmans et a servi de modèle pour la construction des mosquées en Andalousie, dont celle de Cordoue. Un autre site religieux important est la synagogue de La Ghriba (Djerba), où je vous recommande de faire un pèlerinage annuel après la Pâque juive.

 

Embrasser la nature sauvage

Un voyage initiatique, de la table de la Giugurta (nord-ouest), connue pour ses vues panoramiques sur les plaines de Tunis et d’Algérie, aux parcs naturels, refuges d’oiseaux migrateurs, comme le parc national de l’Ichkeul (près de Bizerte), paradis des oies sauvages, des canards, des hérons et des marmaronettes, sans oublier les magnifiques et grands buffles d’eau !

 

Rencontrer un peuple accueillant

Les Tunisiens sont un peuple sympathique, avec un sens extrême de l’amitié. Ils vous proposeront à plusieurs reprises de vous rencontrer dans les souks ou dans votre famille pour parler de la beauté de la Tunisie, de sa vitalité et de ses espoirs futurs. Un moment de partage qui s’exprime autour d’un savoureux repas composé de brique d’œuf, de salade de méchouia, de tajine de malsouka et bien sûr de baklava !

Comments (Pas de commentaire)

Comments (0):

Submit Your Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *